si de beaucoup travailler on devenait riche, les ânes auraient le bât doré




Proverbe